Livres de poche de Science-Fiction, Fantasy, Horreur et Fantastique
News, Parutions, Bibliographies, éditeurs, Top
Science-Fiction
Fantasy
Horreur
Fantastique
Liste des auteurs
RECHERCHE PAR TITRE    

Les monades urbaines

( The world inside )
Incontournable

couverture
Illustration : illustrateur


MEILLEUR LIVRE DE SCIENCE-FICTION
Position actuelle : 81
Voter pour ce livre
Nombre de votes : 481
Auteur :Robert SILVERBERG
Année de création : 1971
Sous-genre : Anticipation
Edition :
1979J'ai lu( n° 997 )
2000Livre de poche( n° 7225 )
 
Quatrième de couverture :

En cette année 2381, la Terre ne compte pas moins de soixante-dix milliards d'êtres humains. Leur devise : croissez et multipliez. Dans la plus totale liberté sexuelle. La plus grande confiance aussi, puisque ces hommes et ces femmes connaissent la paix, la sécurité. Le bonheur en un mot. L'utopie est devenue réalité.

... La réalité des monades urbaines — ces tours de mille étages, que leurs habitants ne quittent jamais, où une technologie souveraine a su tout programmer, automatiser, maîtriser .

Et pourtant, le grand électronicien Micael rêve en secret. De cet océan, de ces pyramides, de ces paysages colorés qu'un film vieux d'un siècle lui a révélés...

Et pourtant Jason, l'historien, qui n'a que mépris pour les anciens tabous sexuels, découvre en lui une pulsion inconnue, sauvage : la jalousie…



Annotations diverses :

Les monades urbaines constitue le chef-d'oeuvre incontesté de Robert Silverberg, l'un des plus célèbres et des plus féconds des écrivains américains de science-fiction. Il y peint dans le moindre détail un monde de l'avenir, séduisant, terrifiant, vraisemblable.




Plus d'infos :

 

Note moyenne donnée par les internautes :  ( 8 votes )

Incontournable Chris  le 28/03/2014 > Au delà de la lecture
Personnellement j'adore SILVERBERG.
Concernant les monades urbaines j'aimerais juste attirer l'attention que ce livre au delà d'etre un roman de sf, reste à mes yeux un ouvrage de sociologie. En effet tout comme ASIMOV et fondation, on retrouve dans les monades toute la richesse sociologique de l'espèce humaine.
Le seul reproche que je pourrais apporter à cet ouvrage, est qu'il aurait été de 200 pages plus épais avec encore plus de richesses de détails, et là ce serait le plus grand bonheur !!
Merci Mr SILVERBERG pour ce roman
 
Très bien lonereader  le 29/08/2012 > Très bon
Un excellent roman, décrivant un univers absolument hallucinant. A ranger dans le rayon "classiques de la SF", à côté du Meilleur des Mondes de Huxley !
 
Pas terrible ! Butch  le 03/12/2011 > Une purge.
J'ai découvert un nouveau degré d'ennui avec ce bouquin qui a placé Silverberg dans ma liste d'auteur à ne plus lire. Voilà une société totalitaire totalement inhumaine et absolument pas crédible dans laquelle, on suit de rares individus dont le nature humaine les font sortir du système de manière funeste.
J'ai perçu ce livre comme une pale resucée de 1984, avec au moins un personnage repompé du meilleur des mondes, et du sexe gratuit à tous les étages, un exercice de style psychologique dans le contexte d'un fantasme soixante huitard absurde.
 
Incontournable Vince  le 21/03/2011 > Entassement vertical
Les monades urbaines sont de gigantesques tours qui servent a entasser les dizaines de milliards d'habitants de la Terre, où la notion d'intimité a disparu pour éviter les conflits et où la sexualité est d'un libertinage forcé. Siverberg nous offre la visite de Monade 116, a travers la vie de plusieurs personnages, de leurs espoirs, leurs tristesses, leurs frustrations ...
Comme quelques autres auteurs bien connus, Siverberg nous montre avec brio une nouvelle tentative de société parfaite, qui bien sur ne contente pas tout le monde, et entraîne bien des états d’âme.
 
Incontournable I.B.A.N cosmique  le 25/03/2009 > SEX, DRUGS & VIBRASTAR
Amis Anomos, bonjour.
Petit chef d’œuvre de la SF d’anticipation, le livre ce lit vite et bien, la trame est soutenue et agréable. L’auteur narre la vie humaine du future ( dans les monades ) sans tabou, sans frustration, tout dans l’extase et la fécondité ( ramené ici au sens religieux.). La possession charnelle est un péché et le sexe est omniprésent. ( Oui, omniprésent et surprenant ) Est ce un roman érotico – SF ? ( des mots comme « fente » « défoncer » « pénis et sein » sont usuels et le désire de prendre l’autre pendant les ballades nocturnes est saisissant / parodique – bonjour, je suis Jason, je viens défoncer votre femme….puis-je ? – Mais certainement !  )
Trêve de plaisanterie. ;)
Car tout l’intérêt du livre réside bien évidement dans le fait que Silverberg s’amuse avec nos sens et nous habitue à la vie telle qu’elle est décrite – jusqu’ au moment où il nous fait basculer dans un autre monde, un autre idéal, où l’on perd pied en même temps que les personnages et l’on prend conscience petit à petit de ce qu’il en retourne vraiment. L’auteur casse notre confortable routine des monades pour nous la mettre « dans les dents…. » Effet garantie. Objectif atteint. La fin prend tout son sens et les utopies sont maudites ! Dieu soit loué, Silverberg !
 
Incontournable   le 28/08/2007 > un must
alors là bravo, enfin un roman d'anticipation très crédible et qui nous donne à réfléchir sur la démographie actuelle. C'est accessible,l'action est soutenue, le dénouement très "accrocheur", bref un tout grand classique, qui se lit, se relit...
 
Très bien   le 22/12/2005 > Babel
Silverberg, fantasme, dessine nos bien étranges vies au travers de ses tours. C'est puissant, jouissif, ça se consomme et ça se réfléchi. C'est un petit Opéra de folie en apesenteur. C'est bon et parfois délicieux.
 
Très bien Jeanjean  le 12/09/2005 > Lisez-le
Des idées visionnaires écrites il y a relativement longtemps: vraisemblance, pessimisme, contrastes mais foi en la personne humaine. Lisez ce roman; il vous accrochera!
 




Accueil | Collections | Auteurs | Science-Fiction | Fantasy | Fantastique | Horreur
| Admin | Infos | Info légales
©2004-2020 PocheSF.com