Livres de poche de Science-Fiction, Fantasy, Horreur et Fantastique
News, Parutions, Bibliographies, éditeurs, Top
Science-Fiction
Fantasy
Horreur
Fantastique
Liste des auteurs
RECHERCHE PAR TITRE    

La guerre olympique


couverture
Illustration : illustrateur


MEILLEUR LIVRE DE SCIENCE-FICTION
Position actuelle : 840
Voter pour ce livre
Nombre de votes : 45
Auteur :Pierre PELOT
Année de création : 1980
Sous-genre : Anticipation
Edition :
2012Folio( n° 422 )
 
Quatrième de couverture :

Comment concilier la paix mondiale, le chauvinisme des peuples, le contrôle de la démographie, la lutte contre la délinquance et l'amour du sport ? C’est simple... Tous les deux ans sera déclarée, entre le camp blanc et le camp rouge, la guerre olympique.

Des champions dopés, surentraînés, s'affronteront au cours d'épreuves mortelles où tous les coups sont permis. Pénalité des vaincus ? Dix millions de morts dans leur camp, choisis parmi les délinquants, les subversifs, les déviants dont le cerveau est piégé à l’aide d’une mini-bombe réglée pour exploser dès la proclamation du résultat.

Quelle belle invention ! Pourquoi n'y a-t-on pas pensé plus tôt ?



Annotations diverses :

La guerre olympique est un roman d’anticipation glaçant, où la violence ne fait que souligner la justesse du propos. Un futur que l’on aimerait ne jamais connaître !




 

Note moyenne donnée par les internautes :  ( 1 vote )

Très bien KH  le 02/07/2012 > Livre à plusieurs facettes
Après lecture de ce livre, il y a quelques points négatifs à relever, qui n’enlèvent cependant rien au plaisir de sa lecture. Le type d’écriture demande un temps d’adaptation pour les lecteurs de SF non habitués aux phrases à rallonge, descriptive avec des termes parfois non appropriés. Cela casse le rythme du livre et peut se montrer plus d’une fois assez ennuyant. Le deuxième point est la fin qui manque hélas de surprise, ce qui aurait donné le grand plus de ce livre. Il est également regrettable que l’auteur enfonce des portes ouvertes à la fin du livre (cela peut en effet se déduire dans le livre, sans attendre forcement la fin.

Cependant, ce livre montre divers intérêts. En effet, l’auteur institue un monde paradoxal et tient à nous montrer les bons et les mauvais cotés. Il réalise cela grâce à trois personnages.
Le personnage principal est un héros à en devenir de cette grande guerre, sur les épaules duquel la vie de millions de personnes repose. Les deux personnages secondaires sont deux condamnés, qui suivent les exploits de ce héros. De sa victoire dépend le trépas de l’un et l’absolution de l’autre. Ces deux derniers personnages ont des vies tout à fait distinct, ce qui nous montre l’amplitude de ce système, ou « la paix » règne en maître, mais où les injustices sont également présentes, tapies derrière les erreurs de tout un chacun, et même des proches.

Ce livre présente un intérêt car il décrit les sentiments de toutes les parties prenantes de cette guerre et donc de ce système (les héros, les condamnés dont la vie dépend de ces premiers, mais aussi les citoyens libres, qui suivent ces épreuves comme s’il s’agissait du seul sport existant au monde).

A la fois prenant et rapide à lire, ce livre repose sur le rythme de ceux où tout se produit dans les dernières pages. Pour ne rien cacher, ces dernières sont un supplice à lire dans le sens où on aimerait connaître la fin –connue bien trop tôt pour les lecteurs habitués à ce genre de livre. Cela en devient cependant jouissif car on se prend au jeu et on en oublie la division du monde en deux blocs, désirant que les deux personnages secondaires survivent, tout en sachant pertinemment que cela est impossible. La fin apparaît comme peu soignée, dans le sens où l’on ne sait pas ce qu’il advient de tous les personnages.

Bref, on sent que l’auteur n’en est pas à son premier jet, ce qui est très agréable.
 




Accueil | Collections | Auteurs | Science-Fiction | Fantasy | Fantastique | Horreur
| Admin | Infos | Info légales
©2004-2019 PocheSF.com