Livres de poche de Science-Fiction, Fantasy, Horreur et Fantastique
News, Parutions, Bibliographies, éditeurs, Top
Science-Fiction
Fantasy
Horreur
Fantastique
Liste des auteurs
RECHERCHE PAR TITRE    

Fleuve de l'Eternité (1) - Le monde du Fleuve

( Riverworld (1) - To your scattered bodies go )
Très bien

couverture
Illustration : illustrateur


MEILLEUR LIVRE DE SCIENCE-FICTION
Position actuelle : 47
Voter pour ce livre
Nombre de votes : 720
Auteur :Philip José FARMER
Année de création : 1971
Sous-genre : Science-Fiction
Edition :
1983J'ai lu( n° 1575 )
1999Livre de poche( n° 7151 )
1972
 
Quatrième de couverture :

Tous les morts de la terre sont ressucités !

Ils se réveillent aujourd'hui au bord d'un fleuve inconnu - sur une planète non moins inconnue. Morts dans l'enfance ou trés vieux, obscurs ou illustres, ils ont tous à présent vingt-cinq ans. Le bel âge... et somme toute la belle vie puisque, au long du fleuve, des "stations" leur proposent nourriture, tabac, alcool, etc.

Un bonheur qui n'empêche pas quelques-uns de se poser des questions. Ainsi Mozart, Cyrano de Bergerac, Tom Mix... chacun, à sa manière, se demande : qui m'a conduit ici ? pourquoi ? et jusqu'à quand ?



Annotations diverses :

La série du Fleuve de l'éternité est un des chefs-d'œuvre incontestés de la science-fiction. Mêlant science-fiction, aventures et histoire authentique, puisqu'elle évoque les vies terrestres de quelques uns de ses figurants célèbres, de Jésus-Christ à Goering, elle a obtenu le Prix Hugo pour son premier titre, Le Monde du Fleuve. Le Bateau fabuleux est le deuxième volume d'une fresque qui en comporte cinq.




Plus d'infos :

 

Note moyenne donnée par les internautes :  ( 8 votes )

Bien   le 23/08/2014 > Oui mais
Bizarre cette sensation qui a émané au fil de. La lecture du monde du fleuve.
Je ne trouve pas cet ouvrage particulièrement bon, mais c est comme si une force invisible me disait de tourner encore et encore les pages pour connaître le dénouement
Dénouement qui n arrive presque pas afin de nous obliger à lire la suite
L'histoire est plutôt bonne mais la lecture m a ennuyée et pourtant je me tâte à lire la suite !!
C est peut être ça un bon livre après tout ....
 
Moyen Onehmouninehl  le 20/09/2013 > Much ado about...
Rarement on m'avait autant conseillé un cycle de SF que celui du Fleuve de l'Eternité... Pourtant, après avoir fini ce premier tome, j'avoue rester un peu sur ma fin.. Ca commence pourtant pas mal, avec un bonne idée - bien que suivre la vie de personnes ayant déjà existé ne me satsifasse pas totalement (et qu'en outre je préfère la "Alice" du Lost Girls d'Alan Moore) - mais quand le personnage principal commence à utiliser à tout va le "Suicide Express", l'histoire perd un peu d'intérêt, surtout que ça n'avance pas des masse vers la source et que l'on peine à s'attacher aux personnages
 
Très bien stef  le 01/03/2011 > Epique
Epique et picaresque. Un roman où les personnages ont une consistance, une existence. Ce qui fait déja la différence avec nombres de livres.
Un premier tome lu en un rien de temps, littéralement dévoré, tellement c'est aventuresque, rigolesque, plein de rebondissementesque.
Un deuxième tome moins bien, plus redondant (esque).
Mais l'envie de poursuivre la saga reste bien réelle.
 
Incontournable   le 26/08/2009 > Incontournable
Il y a quelques mois décédait, à l’age vénérable de 91 ans, Philip José Farmer, l’un des plus grands auteurs de Science Fiction. Assez curieusement, je n’avais jamais eu l’occasion de lire un seul de ses ouvrages et si, au bout de quelques mois, c’est chose faite, cela n’a pas forcement a voir avec la mort de celui-ci mais plutôt suite aux conseils d’un ex-collègue de travail et de quelques recherches dans divers sites a propos de la célèbre saga qu’est Le fleuve de l’éternité. Ainsi, entre divers louanges qui laissaient présager du meilleur et un concept, la résurrection de l’ensemble de l’humanité ayant un jours vécu sur une étrange planète, qui forcement, m’emballa immédiatement, je ne pouvais que me lancer dans la lecture de l’un des cycles les plus célèbres de l’histoire de la SF. Ce qui est chose faite, à présent, avec ce premier volume, le monde du fleuve.

Mais alors, serais-je, comme tant d’autres avant moi, emballer par cette saga ou bien la déception aura-t-elle été mon seul et unique lot ? Franchement, inutile de tergiverser plus longtemps car oui, incontestablement, je n’ai pas le moins du monde été déçu par le premier tome du fleuve de l’éternité, bien au contraire. Certes, le postulat de base me plaisait énormément, mais cela ne signifiait pas que le contenu allait, lui, être à la hauteur de mes espérances. De même, ce n’est pas parce que ce cycle était vanté un peu partout qu’il m’aurait forcement plut ; cela arrive a tout le monde de ne pas être emballer par des œuvres a priori consensuelles. Mais bon, comme je vous l’ai déjà dit, ce ne fut pas le cas, bien évidement. Car des les premières pages, voir presque des les premières lignes du roman, les choses étaient plus ou moins entendues : j’allais avoir à faire à du très lourd et j’aurais énormément de mal à raccrocher. Pas forcement pour sa qualité exceptionnel, après tout, j’ai déjà, au cours de ma vie, lu bien des romans que je qualifierais de supérieurs, mais pour un ensemble de choses qui, mises bout à bout, m’ont attirer tel un aimant et feront, alors qu’au jours d’aujourd’hui, quatre tomes m’attendent encore pour que je connaisse le fin mot de l’histoire, que je risque fort de dévorer littéralement cette saga.

Et ces choses me direz vous, qu’elles sont elles ? La résurrection, bien évidemment, postulat de base de l’intrigue qui voit, l’ensemble de l’humanité ayant un jours vécu sur Terre renaître mystérieusement sur une planète, où coule un fleuve a la taille quasi infinie. Et, forcement, l’ensemble de questions qui en découlent : pourquoi cette résurrection, comment et dans quel but ? Et les auteurs, quels sont ils ? Des Dieux, des extraterrestres, des humains du futur, et encore une fois, dans quel but ? Oui, éternel et inlassable question qui revient sans cesse : pourquoi ? Car forcement, comme dans toute bonne histoire qui se respecte (sinon, on s’ennuyait rapidement), des hommes et des femmes vont essayer de percer les nombreux mystères de leurs résurrection, et ce sont donc eux que l’ont vas suivre, dans des pérégrinations diverses et passionnantes, avec à leurs tètes un Richard Burton, véritable personnage historique qui gagne à être connu, charismatique en diable qui fera tout pour essayer de percer les mystères qui le (nous aussi) hante (nt). Alors, personnellement, ce fut avec un grand plaisir que je suivis, au cours de cet excellant premier tome, les aventures de Sir Burton et ses compagnons avec leurs hauts et leurs bats, leurs combats et leurs rencontres diverses ainsi que, les premières révélations qui, loin de nous éclairer, entraînent de nouvelles questions… Un excellent début de cycle que ce Monde du fleuve qui pose rapidement un univers original et bien plus intéressant que l’on pourrait le croire, des personnages plutôt plaisants (même si Burton est vraiment au dessus de la mêlée) et une intrigue qui ne s’attarde pas inutilement en chemin afin d’aller rapidement a l’essentiel. Bref, un premier volume qui laisse présager du meilleur pour la suite…
 
Incontournable sébastien  le 19/03/2009 > chef-d'oeuvre
Ce livre est immortel, tout simplement !
 
Bien Popol Wul  le 15/07/2008 > 
Premier volet d’une saga assez originale par l’un des écrivains les plus provocants de la SF.
 
Bien   le 11/09/2004 > une histoire pour le moins original
ce premier est est captivant, le 2ième aussi , mais apres ça s'essouflle dangereusement. pour tout dire je n'ai pas réussi a finir le troisième, à cause de ses trop nombreuses longueurs et de la répétitivitée de son histoire.
 
Incontournable Anonyme  le 15/05/2004 > Un cycle est fantastique
L'ensemble de la population de tous les temps renaît le long d'un fleuve immense sur une planète étrange. Tous les ex êtres vivants, des plus humbles aux plus célèbres. Ainsi le héros n'est autre que Burton, le célèbre explorateur et sa voisine, Mrs Hargreaves, qui servit de modèle à Carroll pour son Alice. Ce Cycle est fantastique par sa richesse et le foisonnement d'idée qu'il contient.
 




Accueil | Collections | Auteurs | Science-Fiction | Fantasy | Fantastique | Horreur
| Admin | Infos | Info légales
©2004-2020 PocheSF.com