Livres de poche de Science-Fiction, Fantasy, Horreur et Fantastique
News, Parutions, Bibliographies, éditeurs, Top
Science-Fiction
Fantasy
Horreur
Fantastique
Liste des auteurs
RECHERCHE PAR TITRE    

Chroniques du pays des mères


couverture
Illustration : illustrateur


MEILLEUR LIVRE DE FANTASY
Position actuelle : 20
Voter pour ce livre
Nombre de votes : 569
Auteur :Elisabeth VONARBURG
Année de création : 1992
Sous-genre : Romantic Fantasy
Edition :
1996Livre de poche( n° 7187 )
 
Quatrième de couverture :

La stupidité des hommes a jadis ruiné la planète Terre. La sensibilité des femmes permettra-t-elle de la réparer, ou plutôt de la laisser se réparer ?

C'est la question que se pose Lisbeï au cours d'une longue vie aventureuse qui va la mener du Pays des Mères, où les sexes vivent séparés, vers un avenir encore incertain où ils parviendront peut-être à se retrouver.

Ce beau roman, qui a reçu plusieurs prix (dont, pour sa traduction américaine, le prix spécial Philip K. Dick), réconciliera avec la science-fiction les femmes qui l'ignorent encore. Quant aux hommes, il leur donnera à réfléchir. Passionnément.


 

Note moyenne donnée par les internautes :  ( 3 votes )

Incontournable Carole  le 17/07/2011 > Incontournable
Original, subtile, intelligent. C'est l'un de mes livres sci-fi/fantasy préféré.
Bizarrement, je n'ai jamais accroché les autres livres de cette auteur.
 
Incontournable   le 05/01/2005 > Subtilement en demi-teinte
Ce que j'aime et qui me touche profondément chez Vonarburg en général et cet ouvrage en particulier, c'est que le mal (ni le mâle, d'ailleurs... Ceux qui l'ont lu comprendront..) n'est jamais d'un seul côté et le bien d'un autre.
 
Très bien   le 16/05/2004 > Ce livre vaut le temps pris à le lire et à le relire
Si après une catastrophe nucléaro-génétique, les femmes prennent le pouvoir dans une Europe dévastée, cela pourrait bien donner une chronique du pays des mères. La sensibilité et le réalisme d'une femme pour reconstruire un monde et une religion où l'empathie l'emporte sur la violence, c'est plaisant, cela change du cybertruc, c'est cohérent et rassurant. Mais derrière, surgissent encore les mutations, l'eugénisme positif et les spectres du négationnisme et de la tentation totalitaire.
 




Accueil | Collections | Auteurs | Science-Fiction | Fantasy | Fantastique | Horreur
| Admin | Infos | Info légales
©2004-2018 PocheSF.com