Livres de poche de Science-Fiction, Fantasy, Horreur et Fantastique
News, Parutions, Bibliographies, éditeurs, Top
Science-Fiction
Fantasy
Horreur
Fantastique
Liste des auteurs
RECHERCHE PAR TITRE    


 


Les derniers commentaires des internautes
(total : 1770 commentaires)


Cycle de Fondation (5) - Terre et Fondation
Incontournable jéjé le 13/07/2015 :

Fin de l'énorme saga d'asimov. Grandiose, un des meilleur a mon avis du cycle (sans parler du 1er) et qui prend tout son sens quand on a lu toute la saga depuis "les robots".



Cycle Honor Harrington (1) - Mission Basilic
Très bien jéjé le 10/07/2015 :

sf militaire très divertissante au meme titre que "la flotte perdue " de Campbell , un peu plus de ramification politique et religieuse dans le cycle d'Honor harrington. Bon space opera a conseiller.



La Saga des Sept Soleils (3) - Tempêtes sur l'horizon
Incontournable popo le 06/07/2015 :

toujours aussi intense je n'arrive pas a quitter ce cycle, chaque nuit a 3 heure je me dis "bon le dernier chapitre et je me couche" une heure après "bon j'arrete les conneries cette fois je dors^^" une drogue en faire ce cycle^^



La fontaine pétrifiante
Incontournable lili le 06/07/2015 :

au meme titre que "le monde inverti" le "glamour" "futur interieur" nous avons ici de fantastiques romans de SF qu'il faut avoir lu si on apprécie ce genre. Pour ma part j'ai été transporter par ces romans donc je les recommandes chaudement.



Je suis d'ailleurs
Très bien Colin Scheurer le 06/07/2015 : Frissonant

H.P. Lovercraft aime écrire des histoire dérangeantes et dans ce recueil il y en a à chaque fois dans les descriptions des créatures (le modèle de Pickman, la cité perdu, la peur qui rode) dans les lieux et les atmosphères (le molosse, la cité perdu, je suis d'ailleurs) il y a juste deux qui m'ont laissé indifférent c'est la tourbière maudite et la maison hantée. Au passage la dernière nouvelle (la peur qui rode) est presque gore. Les meilleures pour moi ce sont 1:Le modèle de Pickman, 2:La peur qui rode, 3:La cité perdu ex quo avec Le molosse.



Les âmes croisées
Incontournable jéjé13 le 03/07/2015 : Magique

Les âmes croisées... Un roman qui aurait connu une trilogie. Malheureusement, il n'en serait rien. L'auteur n'aura pas concrétisé cet univers à l'imagination débordante, digne des Quêtes d'Ewilan, du Monde d'Ewilan, du Pacte des Marchombres et de l'Autre. à lire absolument pour rendre hommage à un grand auteur jeunesse.



Les Pousse-pierres
Bien jéjé13 le 03/07/2015 : Pas si mal

Un roman de space opera bien orchestré, où chaque personnage trouve sa place. Les descriptions des vaisseaux, des différents mondes sont assez faciles à imaginer. On comprends rapidement l'histoire. Le seul bémol qui m'a chagriné est le fait que le sujet central met beaucoup de temps à apparaître. Duval s'est concentré plus sur la psychologie des personnages, les descriptions de son univers et de la technologie utilisée. L'intrigue est voilée par tous ces éléments. Dommage, car dans l'ensemble ce roman est pas si mal. Il est facile à lire, rien de très compliqué dans le domaine scientifique. Un bon space opera où très peu de français savent y faire.



Cycle des Inhibiteurs (2) - La cité du gouffre
Incontournable lili le 24/06/2015 :

le 1er tome de cette était plutot encourageant mais la on atteint a mon avis un des livres majeurs de la sf. un mélange de hard science et de space opera plutot bien écrit , Reynolds est vraiment a suivre. Ne passer pas a coté de ce cycle.



Griots célestes (2) - Le dragon aux plumes de sang
Très bien lili le 24/06/2015 :

meilleur que le 1er tome. en fait on est toujours satisfait quand on fini un bordage^^



La nuit des cafards
Très bien  le 11/06/2015 : Un habile récit qui navigue entre horreur et thriller psychologique.

La première partie de ce roman nous emmène dans une histoire à l'atmosphère morbide et aux relents de créatures sorties de l'au-delà. On pense parfois au "Salem" de Stephen King. Et pourtant vers la fin Koontz nous surprend, après un suspens insoutenable qu'il a réussi à tenir tout au long de ces cinq-cents pages, il amène son récit dans des terres proches du "Psychose" de Robert Bloch. Koontz a parfois raté ses fins de romans. Ce n'est pas le cas ici et "La nuit des cafards" (le titre trouve sa signification lors des derniers paragraphes) fait passer d'agréables frissons au lecteur.





Revenir en haut de la page




Accueil | Collections | Auteurs | Science-Fiction | Fantasy | Fantastique | Horreur
| Admin | Infos | Info légales
©2004-2017 PocheSF.com