Livres de poche de Science-Fiction, Fantasy, Horreur et Fantastique
News, Parutions, Bibliographies, éditeurs, Top
Science-Fiction
Fantasy
Horreur
Fantastique
Liste des auteurs
RECHERCHE PAR TITRE    


 


Les derniers commentaires des internautes
(total : 1775 commentaires)


1984
Incontournable Anonyme le 15/05/2004 : Attention chef d'oeuvre !

Arrêtons de pinailleur : ce livre est un authentique chef d'ouvre, impressionnant par sa rigueur et sa sobriété d'écriture. La novlangue reste d'une actualité criante et le dernier chapitre, d'un pessimisme verglacé, laisse au ventre un kyste difficile à dissoudre. Le combat du héros prend une splendeur secrète quand on saisit sa parfaite inutilité sociale et la défaite qui le guette. L'analyse du pouvoir totalitaire et du plaisir qui l'habite est assez profonde. À lire, avec le moral !



Parade nuptiale
Très bien  le 15/05/2004 : Un livre qui dérange

Quand un livre méconnu vous paraît extraordinaire, il faut en parler. Ne serait-ce que pour savoir si votre vision du monde n'a pas, à tout jamais, quitté les franges de la normalité. Dans cette fresque sociale qui regroupe tous les éléments d'un bon roman : amour, action, suspense, traîtrise, sexe et j'en oublie, le plus dur pour le lecteur sera d'arrêter de se dire que l'eugénisme actif à du bon, que la polygamie peut servir de tremplin politique, que planifier le rituel de mort d'une femme n'empêche pas de vouloir l'épouser et qu'un rôti de bébé d'homme bien préparé peut être un véritable festin. A lire parce que d'un côté c'est beau et que de l'autre cela dérange vraiment fort. (grincements de dents qui font plaisir).



Des fleurs pour Algernon
Très bien Nicolas le 15/05/2004 :

Je ne sais plus ou j'ai lu que 'Des fleurs pour Algernon' était le livre de science fiction à faire lire à ceux qui n'aimaient pas la science fiction. Dans tous les cas, ce livre est une merveille, un roman poignant servit par une écriture originale et "intelijante".



Etoiles, garde-à-vous !
Bien Denis Chêne le 15/05/2004 :

Certes, le milieu est militaire, certes le thème est classique (méchants aliens contre gentils terriens), mais ce ne sont pas les véritables fils conducteurs du livre. Il s'agit essentiellement d'une réflexion sur le concept de responsabilité, celle du citoyen et celle du dirigeant. Ne peuvent voter que ceux qui ont donne une période de leur vie a la nation (Heinlein parle du service national, ce pourrait être autre chose de moins militaire). Ne peuvent être élus que ceux qui ont efficacement participe au fonctionnement du pays. En bref, le droit de vote et l'appartenance a la classe dirigeante ne sont pas des droits, ils se méritent en dehors de tout privilège social (en plus vulgaire : les énarques et les corniauds qui ne votent qu'en pensant a leurs petits privilèges seraient de fait exclus de ce type de fonctionnement).



Fleuve de l'Eternité (1) - Le monde du Fleuve
Incontournable Anonyme le 15/05/2004 : Un cycle est fantastique

L'ensemble de la population de tous les temps renaît le long d'un fleuve immense sur une planète étrange. Tous les ex êtres vivants, des plus humbles aux plus célèbres. Ainsi le héros n'est autre que Burton, le célèbre explorateur et sa voisine, Mrs Hargreaves, qui servit de modèle à Carroll pour son Alice. Ce Cycle est fantastique par sa richesse et le foisonnement d'idée qu'il contient.



Deus irae
Très bien front777 le 15/05/2004 :

le résultat d'une lumineuse collaboration entre deux géants de la SF américaine, Philip K. Dick et Roger Zelazny, auteur de la série des Princes d'Ambre. L'intrigue se révèle particulièrement pleine d'une dérision difficilement contenue où les notions de bien et de mal sont fatalement enchevêtrées. L'œuvre est étonnante de lucidité parfois déroutante mais toujours pleine de cette ironie si particulière à l'égard des religions qui font son charme et notre bonheur.



Les chroniques de Thomas Covenant (1) - La malédiction du Rogue
Très bien Joe Shlabotnik le 15/05/2004 :

Si vous aimez l'heroic fantasy, vous adorerez les chroniques de thomas. Dans notre monde, un écrivain, lépreux, vit en reclus avant de se retrouver projeté dans un monde magique... Thomas Covenant est ce qu'on peut considérer comme un antihéros, voir pire. Mais ces livres (trois volumes) vous tiendrons en haleine jusqu'au bout. C'est une incontestable réussite, proche à mon sens de Tolkien. Ce qui m'amène à poser l'inévitable question: comment se fait t'il que la suite de ce sucés littéraire (plusieurs millions d'exemplaires vendus) n'est jamais été traduit en France ?!!



Cycle d'Ender (1) - La stratégie Ender
Incontournable Fred le 15/05/2004 : Le meilleur livre de Orson Scott Card

A mon (humble) avis, Orson Scott Card est l'un des meilleurs écrivains de SF actuel, sinon Le meilleur. Ses personnages sont attachants. Ses livres sont toujours chargés d'émotions et de réflexions sur la responsabilité, et le pouvoir. La stratégie "Ender" est son meilleur livre. Le héros, un gamin de 6 ans (au début du roman), à été sélectionné et est éduqué, et même conditionné, pour devenir le stratége qui permettra d'anéantir une race extraterrestre. Ender subira toutes les épreuves, et trouvera toujours la parade, jusqu'a l'anéantissement des ET. Mais il en éprouvera du remord...



Cycle d'Alvin le Faiseur (1) - Le septième fils
Bien Marc le ferrailleur le 15/05/2004 :

Cette série s'apparente aux livres de Gestaltung (ou quelque chose dans le genre, disons plutôt, au lieu d'essayer de frimer en vain, une aventure initiatique). L'histoire se passe dans l'Amérique du siècle dernier, Alvin est le septième fils d'un septième fils, ce qui lui confère certains pouvoirs qui lui serviront pour combattre le mal. Son histoire est chargée d'émotions, les personnages présentent des caractères indéniablement et superbement peint. Le problème, c'est que Card ne peut s'empêcher d'agrémenter son récit de leçons de morale et de religion, ce qui m'a laissé comme un arrière goût de court d'éducation civique.



Les dramaturges de Yan
Très bien Christopher Courtois le 15/05/2004 : A lire

Sur la planète Yan vit la seule espèce intelligente proche de l'homme. Autrefois monstrueusement puissante et évoluée à l'époque des Dramaturges, comme en témoignent des constructions mégalithiques et une lune brisée, cette civilisation s'est repliée et végète, étonnament stable, depuis 10 000 ans. Quelques humains s'installent : la cohabitation est très pacifique (la compatibilité sexuelle aide...), mais les jeunes de Yan prennent la civilisation terrienne comme modèle. Arrive Gregory Chart, un artiste à l'échelle planétaire, dont les spectacles réveillent (et détruisent) les cultures planétaires. Son dernier défi : jouer pour des non-humains et recréer les Epopées Mut, le livre sacré de Yan. Il réveille ainsi l'inconscient collectif yannien... et les conséquences sont effroyables. Bien moins connu que "Sur l'onde de choc" ou "Tous à Zanzibar" du même auteur, ce livre est à la fois tragique et optimiste. Il possède un côté "enquête policière" (pourquoi la civilisation des Dramaturges a-t-elle implosé ?), un peu gâché par toutes les explications et révélations qui tombent littéralement du ciel juste avant l'apocalypse finale.





Revenir en haut de la page




Accueil | Collections | Auteurs | Science-Fiction | Fantasy | Fantastique | Horreur
| Admin | Infos | Info légales
©2004-2018 PocheSF.com